ACTUALITÉS

Décrire son passé c'est faire acte d'imagination

Nous sommes constamment en train d'inventer notre passé. Boris Cyrulnik explique que pendant ses 40 ans de pratique de la psychanalyse, il a pris des notes sur ce que ses patients lui disaient sur leur vie passée, leurs expériences. Quelque temps plus tard, à la relecture de ces notes, les patients étaient sidérés d'avoir dit ça. Il explique également qu'en neuroscience, on a pu confirmer que nous utilisons les mêmes circuits cérébraux pour imaginer ce qui va se passer et que pour imaginer son passé. "Ecrire son autobiographie c'est un acte d'imagination". Que reste-t'il de "vrai" entre nos souvenirs et la perception de nos souvenirs. Nous nous racontons donc des histoires en permanence. C'e

Recherche par Tag
Posts à la Une
Posts récents
Archive