ACTUALITÉS

Déinove passe le seuil de rendement nécessaire à l'exploitation industrielle

L'entreprise "est parvenue à produire de l'éthanol à 9%", contre environ 3% en septembre 2012. Elle revendiquait déjà une première mondiale en 2012. Deinove, jeune entreprise spécialisée dans les biocarburants de deuxième génération et dont le siège se trouve à Montpellier annonce en janvier 2014 de nouveaux résultats encourageants. Exploitation industrielle en 2015? Elle est en effet parvenue à produire de l'éthanol à 9% au lieu de 3% précédemment. Ce rendement dépasse très largement le seuil "permettant d'envisager une exploitation industrielle du procédé", se réjouit la start-up dans un communiqué. Un peu de patience toutefois... Avant une application industrielle, prévue en 2015, il fau

Une nano révolution au service du traitement contre le cancer

Les nanoparticules développées par Nanobiotix, de part leurs propriétés physiques uniques permettant d’amplifier considérablement l’effet des rayons X, constituent une avancée remarquable pour le traitement local du cancer par radiothérapie. La plate-forme NanoXray Le pipeline de NANOBIOTIX est constitué actuellement par trois produits conçus pour satisfaire des besoins cliniques spécifiques des différents cancers : - NBTXR3 pour l’injection intra-tumorale lorsque l’accès direct à la tumeur est possible. Lancement prévu en 2017 - NBTX IV pour une injection intraveineuse si l’accès direct à la tumeur n’est pas possible. - NBTX TOPO pour une application en gel par dépôt dans la cavité tumorale

La plus vieille bactérie du monde produit le carburant de demain

C'est en septembre 2012 que Déinove a réussi à produire pour la première fois de l'éthanol. Pour fabriquer ce biocarburant, cette start-up utilise une bactérie, baptisée déinocoque, présentée dans la communauté scientifique comme l'une des plus vieille au monde. Celle-ci, en dégradant de la biomasse (paille, rafle de maïs), produit de l'éthanol. La déinocoque, qu'est-ce que c'est ? Deinococcus radiodurans a été (re)découverte en 1956 par des chercheurs de l'armée américaine. Après avoir tenté de stériliser des boîtes de corned-beef en les irradiant, ces scientifiques ont découvert une bactérie ultra-résistante à laquelle ils ont attribué ce nom. Parmi leurs multiples propriétés, elles peuven

Recherche par Tag
Posts à la Une
Posts récents
Archive