BILAN DE COMPÉTENCES

Professionnel

Bilan de compétences

Motivations et Valeurs

Choisir

Concrétiser

Séances individuelles sur RDV

 

sur Lyon, Saint Genis Laval ou à distance ? 

de 10h à18h

Il est possible de faire un bilan de compétences seul ou dans le cadre d'un parcours.

 

Le parcours inclut, selon le besoin,

  • Un travail par le corps pour lever les tensions, les angoisses, aider au passage à l'action, et accompagner le changement - Les séances de shiatsu

  • et/ou de Référentiel de Naissance. Outil d'agilité et de créativité, il fait appel au cerveau droit pour ouvrir le champs des possibles. Sa structure permet également de travailler sa posture vis à vis de l'extérieur, sa part d'ombre, défis-ressources, échecs-expériences, etc.

Avant le bilan

Avant d'entamer un bilan de compétence il peut-être intéressant de regarder la source de son insatifsaction. Un exercice d'évaluation selon certains axes d'insatisfaction professionnelle permet déjà d'en mieux cerner la cause.

Parle-t'on de tâches confiées, d'environnement de travail, de rémunération ou de reconnaissance ?

 

Un échange avec son patron peut faire son effet. C'est en tout cas une première mesure à tenter, avant toute chose. Faire preuve d'initiative, venir avec des propositions, des chiffres, des réalisations. Il vaut mieux être constructif et positif, montrer qu'on a pris du recul et réfléchis à des solutions. Cela évitera de braquer votre manager d'entrée de jeu. Vous aurez ainsi un crédit d'écoute.

Partir en vacances. Une période de calme, plutôt longue, est propice à la prise de recul. En vacances on se retrouve et on mesure notre attachement à certains points associés au confort, au bien-être, au plaisir.

Les vacances c'est justement un intérêt à être salarié ;-)

Mais c'est peut-être la liberté, l'absence de contraintes extérieures qui va apparaître comme une nécessité.

Tâter le terrain auprès de sa famille. Et cela, même si la décision vous revient. C'est vous qui vivez au quotidien la situation. Quelque soit les avis, nul ne sait ce que vous vivez, ce qui vous est essentiel, ce que vous pouvez réussir. Evaluer les soutiens et oppositions à l'avance va conditionner l'énergie que vous aller devoir déployer pour atteindre l'objectif.

Vous pouvez aussi faire le choix de murrir votre projet avant d'en parler. Ne tarder pas trop quand même, ne serais-ce que parcequ'ils seront impactés eux aussi.

Si le besoin de changer est plus profond.

 

Prévoir, en parallèle un travail sur soi voire un travail corporel.

Si la confiance en soi est ébranlée ou si vous pensez, au fonds de vous que vous n'êtes pas à votre place, pas dans la bonne voie.

Si certains schémas se reproduisent.

Vous voulez travailler votre relationnel, votre posture professionnelle.

Vous voulez faire travailler votre créativité.

Si vous êtes concernés par ses problématiques  et celles indiquées ici, le travail avec le Référentiel de Naissance va vous aider.

Le Bilan de Compétences en trois temps

Prendre la décision de faire un bilan de compétences c'est entamer le processus de changement. C'est la phase d'amorçage qui va conduire à l'action ... ou pas. Elle condui à la décision GO/NO GO.

Le bilan se passe en trois temps

 

  • La phase de tests

 

Des tests sur soi (type RIASEC) et son adéquation à certains postes (par faille de métiers, type PROFIL PRO), sur ses motivations dans le travail, ses valeurs.

 

Outre l'apport de connaissance, ses tests donnent des éléments essentiels pour la suite :

- Mettre en mots professionnels et donner du contenu, des arguments à sa présentation ;

- Donner des pistes d'explorations professionelles grâce à la transférabilité des compétences.

  • La phase de bilan

 

Cette phase qui paraît souvent fastidieuse est néanmoins elle aussi essentielle. Elle est facilitée par les modèles de documents que je fournis. Les remplir en version numérique est un plus pour leur réutilisation.

 

cette phase permet de :

- prendre la mesure des expériences réalisées. On parle de Savoirs, Savoir-Faire, Savoirs êtres et de réalisations ;

- Ecrire oblige à avoir les idées claires et facilite l'appropriation de son parcours et de caler comment on va le présenter ;

- Elle sert de base pour le(s) CV(s) et lettres de motivations

En effet, on sait que les deux passeports pour l'emploi sont le CV et la lettre de motivation. On sait communément que la lettre de motivation doit être personnalisée puisqu'elle répond à une offre particulière ou pour une candidature spontanée.

Il est plus difficile de personnaliser son CV pour faire ressortir les éléments propices à déclencher le précieux entretien d'embauche. Il informe, sert à rassurer et, dans le même temps, doit susciter l'intérêt et donner envie d'en savoir plus.

AUjourd'hui il faut compter avec les outils du numériques. C'est à la fois un grande chance et une contrainte. Il faut a minima se présenter soi et son CV sur la toile - le cloud. C'est une étape post bilan, le Personal Branding.

  • La phase d'exploration des métiers

 

Etablir une liste comme si on avait une baguette magique. Explorer chacune pour en savoir plus. Sur la base de critères objectifs liés à vos motivations, valeurs, contraintes de vie, envies, prioriser chaque piste : faisabilité, rapidité d'accès, niveau de salaire, etc

Petit à petit la liste s'affine. A la fin il n'en restera qu'un !

En fait, le nombre de pistes restantes seront plutôt de l'ordre de trois ou quatre. Peut-être une sera devenue évidente...on peut avoir de la chance.

Vient ensuite une phase d'enquête auprès d'autres de professionnels, d'éventuels employeurs, de toute personne apte à vous en faire connaître la réalité.

A la fin du bilan vous aurez eu moultes conseils, modèles et méthodologies.

Et vous aurez en main :

- des mots pour vous présenter, une base de cv

- une synthèse du travail fait ensemble,

- le résultat des tests, la(les) pistes professionnelles que vous avez sélectionnées,

- un plan d'action.

 

Et après...

 

A l'issu du bilan, plusieurs solutions :

  • une recherche ou retour à l'emploi

  • Créer son activité, son entreprise

  • Différer le changement professionnel. Cela peut vouloir dire rester dans son poste actuel. Cela n'empêche en rien d'agir sur d'autres plans.

Pour les deux premières solutions, le plan d'action va vous lancer et vous guider.

Souvent l'accès à la position souhaitée va se faire par étapes, et notamment par une formation et/ou parfois, une validation des acquis de l'expérience.

Un étape importante sera du domaine du Personal Branding. 

Travailler sur son image professionnelle format numérique.

- Un page de présentation en ligne

- Créer ses profils sur les réseaux sociaux

- Ecrire du contenu adapté à ses objectifs et aux sites utilisés pour la diffusion.

- Travailler son réseau.

Vous pouvez poursuivre l'accompagnement avec moi

- jusqu'à votre intégration dans l'entreprise.

- pour lancer votre activité, monter un dossier de création, business plan, pour vous éclairer dans les différents statuts juridiques, fiscaux et sociaux. Vous accompagner auprès des banques et/ou autres experts et partenaires nécessaires.

 
 
 
 
 
 
Praticienne couverte par une Responsabilité Civile Professionnelle