L'épigénétique, nos gènes réagissent à l'environnement et l'histoire individuelle

L'épigénétique

est l'ensemble des mécanismes moléculaires concernant le génome ainsi que l'expression des gènes, qui peuvent être influencés par l'environnement et l'histoire individuelle. Ces mécanismes peuvent être potentiellement transmissibles d'une génération à l'autre, sans altération des séquences nucléotidiques (ADN), et avec un caractère réversible.

L'existence de phénomènes agissant sur l'expression des gènes se résume dans l'interrogation de Thomas Morgan « Si les caractères de l'individu sont déterminés par les gènes, pourquoi toutes les cellules d'un organisme ne sont-elles pas identiques ? ».

Les différences qui existent entre chaque cellule d'un même organisme ayant le même patrimoine génétique - mis à part quelques rares mutations somatiques - montrent une expression différentielle des gènes. Des phénomènes épigénétiques peuvent donc être définis dans un sens restreint comme les phénomènes de modification du patron d'expression des gènes sans modification de la séquence nucléotidique : par exemple méthylation des cytosines ou des protéines histones liées à l’ADN. Ces changements peuvent se produire spontanément, en réponse à l'environnement, ou du fait de la présence d'un allèle particulier.

Elles ont la particularité d'être héritables d'une génération de cellule à l'autre au cours de la mitose voire sur plusieurs générations d'organismes au cours de la méiose, même si leur cause a disparu.

Un autre élément montrant l'existence de phénomènes épigénétiques est l'ensemble des différences physiques et biologiques constatées chez de vraisjumeaux (monozygotes) vivant et se nourrissant dans des environnements différents2 ou chez des animaux de laboratoires clonés.

Au cours du développement pourrait donc s’ajouter à l’héritage génétique une programmation par des processus épigénétiques, elle-même sous l’influence d’une multitude de facteurs environnementaux.

« On peut sans doute comparer la distinction entre la génétique et l’épigénétique à la différence entre l’écriture d’un livre et sa lecture. Une fois que le livre est écrit, le texte (les gènes ou l’information stockée sous forme d’ADN) sera le même dans tous les exemplaires distribués au public. Cependant, chaque lecteur d’un livre donné aura une interprétation légèrement différente de l’histoire, qui suscitera en lui des émotions et des projections personnelles au fil des chapitres. D’une manière très comparable, l’épigénétique permettrait plusieurs lectures d’une matrice fixe (le livre ou le code génétique), donnant lieu à diverses interprétations, selon les conditions dans lesquelles on interroge cette matrice. »

Source Wikipédia

Posts à la Une
Posts récents
Recherche par Tags
Archive
Suivez nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square